Perplexitude : what reals women look like

Hello lectrice 🙂

Aujourd’hui je te parle d’un site que j’ai découvert récemment et qui me laisse un peu perplexe. Genre,un peu, beaucoup. Il s’agit de mybodygallery –  « What real women look like » Le but est simple, des anonymes postent des photos de leurs corps (habillées hein, on est pas chez Dorcel) et ensuite toi tu peux rechercher via des critères : taille, morphologie, poids, age, etc. Le but, c’est de montrer que le poids de la balance importe peu, et aussi en finir avec la dictature de « on doit toutes être un 36/38 sans un gramme de gras du bide ». Ouais parce que y’a que photoshop qui fait cet effet.

Bon tu connais, ou pas d’ailleurs, mes antécédents avec la bouffe : pour faire simple, j’ai bataillé avec les troubles du comportement alimentaire pendant toute mon enfance/adolescence. Alors, je t’avoue que je suis obsédée par mon poids, et que c’est un drame si je prends 200 grammes alors qu’en soit ca peut simplement être un gain d’eau, ou de muscle. D’ailleurs, j’ai toujours été assez lourde (comprendre par là, je pèse plus que ce dont j’ai l’air), pas que je suis relou dans la vie (quoique.. Ne pas demander l’avis du Boyfriend). Alors, moi, ce site m’a aidé à prendre un peu conscience de mon corps, et surtout m’a montré une bonne fois pour toute que le poids ne voulait strictement rien dire, pour un même chiffre, on voit plein de corps différents. Conclusion : ca ne sert à rien de se comparer ou de vouloir atteindre un idéal, on a toutes nos points forts et nos points plus faibles et c’est ça qui fait notre charme physique. Notre charme mental fait le reste du boulot 😉 (Enfin à moins d’être une sale vipère. Dans ce cas bah… Tchao tchao, bien le bonjour chez toi)

Différents corps pour un poids, un age, et une taille à peu près identiques

Différents corps pour un poids, un age, et une taille à peu près identiques

Mais je reste perplexe,  certaines pourraient voir en ce site un moyen de se comparer à d’autres ce qui n’est jamais très sain, après tu tournes psychopathe et c’est pas beau à voir. Si, si je te jure lectrice. L’activité comparage (mixer commérage à comparaison), t’y a le droit sur le bord de la piscine ou de la plage et c’est largement suffisant.  Ou alors, certaines pourraient focaliser sur des corps en se disant « ah on peut être comme ça dans la vraie vie, il faut que je maigrisse ».

Tu l’auras compris, je ne sais pas trop quoi en penser, mais en tout cas, si toi aussi tu focalises sur le moindre gramme prix tu n’as qu’à aller faire un tour sur le site.

Au passage, lectrice, participes au débat, t’en penses quoi toi ? 🙂

PS : prochain article sur un produit maquillage coréen !

Publicités

Thermothérapie : Il faut suer pour être belle !

Lectrice, tu te souviens je te parlais du jour où je me suis faite pressée comme un citron la dernière fois, alias le jour où j’ai fais de la pressothérapie. Et depuis, j’ai réitéré ! Ce coup ci j’ai pris un coup de chaud avec la thermothérapie. Toujours au même institut : Effimins, près de la gare de lyon.

Je t’avoue, j’ai eu peur, quand je suis arrivée dans la cabine, l’esthéticienne m’a dit « tu te mets toute nue et tu enfiles ce string jetable ». J’ai du lui lancer un regard de petit lapin apeuré vu qu’elle a tout de suite précisé que vu la transpiration à venir, il fallait mieux éviter de garder mes propres sous-vêtement.
Et là, j’ai voulu fuir discrètement, non parce que bon, niveau glamour du string jetable on repassera. Mais impossible de trouver une fenêtre pour partir discrètement, alors j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai enfilé l’horreur… Mais ce n’était que le début des soucis pour mon amour propre.

Tu vois ? J'aurais préféré être dans un soin thermal comme celui ci... Allier l'utile à l'agréable c'est mieux !

Tu vois ? J’aurais préféré être dans un soin thermal comme celui ci… Allier l’utile à l’agréable c’est mieux !

Une fois la madame (alias esthéticienne) revenue, elle m’a demandé de m’allonger sur un long morceau de cellophane qui était lui même posé sur un objet non identifié qui ressemblait étrangement à une couverture. Ou une bâche. Tu sais, celles qui recouvrent les voitures ? Bref, comme je suis relativement obéissante (et que j’avais froid), je me suis allongée, et là elle m’a badigeonnée   d’un « sudatoire ». J’ai pas vraiment compris à base de quoi il était fait ceci dit, un rapport avec les algues il me semble.
En tout cas le but du soin est :

– Eliminer les toxines

– Améliorer la circulation sanguine

– Limiter la rétention d’eau

 

Et hop, on referme le rouleau de printemps avec le cellophane et la couverture-bâche qui est en réalité une couverture chauffante. Là, c’est partie pour 45 minutes de cuisson. Au début, c’était vachement agréable, la chaleur augmentait petit à petit. Rassurée, j’ai décidé de finir ma grasse mat… Sauf que, quand je me suis réveillée, c’était le sauna suédois à l’intérieur de moi !! Sérieusement, une chaleur insupportable, je transpirais de partout (c’est le but tu me diras, mais c’est pas franchement agréable). Bref, j’étais là, saucissonnée comme un nem frit, a prier pour que ça s’arrête.
Et là, au bout d’environ 5 minutes, le bip a retenti et l’esthéticienne est venue me libérer. Ni une ni deux, j’ai sauté dans la douche qui était juste en face. Malin Effimins !

 

Résultat : J’ai du bien éliminer les toxines vu la transpiration, et effectivement ma peau était toute douce après. Ceci dit, je préfère de loin aller au sauna, au moins dans un sauna tu peux danser la cucaracha si tu veux, là, impossible de bouger d’un millimètre, on attend patiemment la fin du soin en position pharaon. Par contre, bon point pour mes problèmes de dos, la chaleur m’a calmé toutes les douleurs évidemment.

 

Tu l’auras compris, pas fan du tout de ce soin qui donne chaud pour pas grand chose, je n’en ferais plus ! Prochain soin à tester : la lipocavition.

Je te tiens au courant très vite lectrice 🙂