J’ai testé : Etre déconnectée pendant 2 mois

Nom d’un hibou albinos empaillé lectrice… I’m back ! Après presque deux mois sans internet, sans blogosphère, sans pouvoir rire en lisant vos articles, vous maudire quand vos avis me poussent à acheter des nouveaux produits/vêtements… Tu trouves déjà ça horrible ? Non mais attends, tu n’as rien vu ! Parce qu’en plus de ne pas avoir internet, je n’avais pas la TV grâce aux joies du déménagement. Mais il y a pie encore… On ne capte absolument rien dans ma nouvelle résidence, donc, adieu 3G, welcome les deux barres de réseau, les coups de fils qui se coupent toutes les 30 secondes et les SMS qui prennent 10 minutes à s’envoyer.
Et comme le hasard fait mal les choses, durant deux semaines j’étais en congé et donc à la maison 24h/24

no-internet

Voici un aperçu de ma vie pendant ces deux longues, très longues semaines :

Envoyer des sms pour demander à ses potes la météo, ou l’horaire d’ouverture d’un restaurant, ou une adresse. Et donc, se prendre des réponses du genre « tu fais chier la paysanne » (oui visiblement les paysans n’ont pas internet) ou « ouais il fait 25 degrés et soleil » alors qu’en fait il fait 8 degrés et pluie. Merci, merci, je m’en rappellerais le jour de votre mariage quand je raconterais la pire honte de votre vie. Pas besoin de me remercier, c’est normal entres amis.

Avoir la flemme d’acheter un nouveau livre alors relire tous ceux qu’on possèdent. Oui, la lecture, c’est génial et j’adore ça, mais de un les livres qui m’intéressent coûtent chers et de deux la nature m’a doté de yeux bioniques   tout moisis qui s’assèchent très rapidement. J’ai donc passé deux semaines avec des yeux aussi rouges que ceux d’une droguée à cause de ma thug life (comprendre par la, mes lectures intensives)

Devoir s’occuper. Ah… l’ennui, ça faisait longtemps que je ne l’avais pas autant côtoyer ! J’ai dessiné sur des mouchoirs, observé les mouvements de la grue depuis la fenêtre, fais du hula hoop pendant des heures, lu toutes les compositions de tous mes produits de beauté, fais tous les jeux sur les boites de céréales, analyser la couleur blanche des murs, et tant d’autres activités palpitantes.

Etre en manque de série, non mais sérieusement, pas d’internet donc pas de streaming donc pas de nouveaux épisodes de mes séries favorites. ET pas de télé, donc pas de séries déjà vues. Sérieusement, même voir Dallas m’aurait soulagée. (Ou pas).

– Se faire martyriser par son chat. Mon chat est un monstre, son surnom, c’est psychocat. Il vient, te séduit avec ses jolies yeux bleus de siamois, s’avance vers toi d’un pas chaloupé et… bam…  tu te retrouves avec des entailles partout et du sang qui ruisselle. Sauf que comme tu restes toute la journée chez toi à tourner en rond et bah… tu retournes vers le chat en pensant qu’il va se laisser caresser. Syndrome de Stockholm moi je dis !

Photo2636

 

Sur ce, je te quittes et je vais travailler sur mon dossier de soutenance. Oui, j’ai une vie passionnante.

 

 

2 réflexions sur “J’ai testé : Etre déconnectée pendant 2 mois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s