Et si on mettait en place un autre diktat ?

Ces derniers jours tout le monde parle poids, grâce aux « magnifiques » propos de la rédac’ chef de Biba (c’est de l’ironie hein, ne me lynchez pas).  Mon avis sur tout ça ? Non, la mode ne va pas qu’aux minces, et non toutes les personnes en surpoids ne sont pas forcément malades et déprimées. Voilà, ça c’est dit. Comme on peut voir sur le blog de bigbeauty, le style n’est pas une taille mais une attitude !

tumblr_mhk3zk5h3J1r470jeo1_500

Mais si je fais cet article, ce n’est pas pour te parler de ça lecteur mais plutôt de ma vision du poids à moi. J’aimerais faire partie des filles qui s’assument peu importe le poids, et qui prônent à toutes les autres (a.k.a les complexées de la vie) que le poids n’a pas d’importance.

Sauf que non, pour moi il en a. Mais j’ai compris qu’au lieu de suivre bêtement le diktat des magazines, le plus simple c’était d’avoir son propre diktat. Du coup, c’est pas vraiment un diktat mais plus un idéal. A chacune le sien, à chacune son but et surtout, et c’est une des règles clés, ces nouveaux diktat comportent la mention obligatoire :  » J’aimerais mon corps et je le respecterais » (et pas une mention en petit comme le manger 5 fruits et légumes hein. Attention je veille au pépin. Avoues, tu aimes mon jeu de mots lecteurs. Grains, pépin ? Non, ok, je sors). En plus, j’ai toujours trouvé ça un peu con-con le fait de dire « ce corps là c’est beau, si t’es pas comme ça tes moches ». La beauté, c’est comme le goût, c’est propre à chacun !

Le poids n’a pas d’importance pour être belle ! Tout est dans l’attitude, la confiance en soi, le fait de prendre un minimum soin de soi, etc. Et c’est pour ça que le diktat des médias est un échec total.  Il nous apprend que nous ne serons jamais assez bien pour lui, et que la perfection, c’est tout ce qui compte : »vous devez entrer dans du 34 et avoir gros seins (mais pas trop gros) et un beau cul rond (mais pas trop rond), avoir de jolis cheveux impeccables et un maquillage qui tient pour l’éternité. D’ailleurs en prime, vous n’irez ni pisser ni chier, parce que les poupées ne le font pas. »

Et, pour toutes ceux qui douterait encore que la beauté et la taille ne sont pas liées, petit tour d’horizon de MES girls crush (a.k.a ces filles qui me rendrait presque lesbienne, d’où l’importance du mariage pour tous, sait-on jamais si je les croise  au pied de la tour eiffel).

Mila Kunis  – Kat dennings, son tout petit bidon et ses immenses seins *.* – Jennifer  Lawrence et ses vraies hanches de femme

mila_kunis_robe_noire kat-dennings-thor-premiere-tight-white-dress-3 jennifer-lawrence-1

Avant de me tabasser à coups de « elles sont pas rondes!! » Je n’ai JAMAIS dit qu’elles l’étaient, ce sont mes idéaux, Jennifer Lawrence, c’est mon diktat. Pourquoi est-ce que cela ne comporte pas des filles un peu, ou carrément, plus rondes et pourtant tout aussi belles comme Laura Wells ? Tout simplement parce que ce sont mes idéaux, j’ai été boulimique pendant 8 ans, et je suis obsédée par mon poids vous dire « ohh j’aimerais ressembler à cette mannequin plus size » serait hypocrite. Elles sont belles, OUI, mais, psychologiquement parlant (malheureusement) je ne serais jamais capable de le supporter. Je suis faible, je l’admet, mon diktat est au final tout aussi oppressant que celui des médias, il est juste plus sain et atteignable.

D’ailleurs, pour moi, c’est la santé qui prime. A partir du moment où le poids devient un facteur de risque pour la santé, que ce soit pour cause de maigreur ou d’obésité, je dis stop.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s