Si tu vas à Rio….

Ce temps hivernal me donne comme une envie de voyager (allez, avouez le, les bonhommes de neige c’est sympa mais la plage, c’est mieux !)… A défaut de pouvoir le faire, je vous ponds un article sur mon voyage à Rio de l’an dernier.

Et oui, le Boyfriend étant parti étudier 6 mois à Rio (parce que monsieur est brésilien, forcément, ça aide), j’ai eu l’opportunité d’aller l’embêter un peu pendant 10 jours. En même temps, avoir réussi à survivre à plusieurs mois de relation longue distance, ça méritait bien quelques jours à se dorer la pilule sous le soleil de Rio.

Premier constat : Mais où sont les belles brésiliennes aux courbes divines ? Non, sérieusement… ON NE NOUS DIT PAS TOUT ! Les brésiliennes sont musclées, ça c’est vrai, sauf que la plupart ont quand même quelques kilos en trop et une bonne couche de cellulite. Certaines sont très belles, d’autres le sont moins, et la plupart sont des filles normales, comme celles que l’on voit partout. Alors, le mythe sur les fesses de brésiliennes… Au placard !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Deuxième constat : Les bus, c’est flippant. Ah… les bus de Rio, c’est un peu un parc d’attractions gratuits. Clim à fond même s’il pleut et que la nuit est fraîche (oui, j’ai testé la pluie de Rio. Non, ne riez pas.), virages incessants et soudains, grande vitesse et un jolie fossé à vos côtés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Troisième constat : Rio, bah… c’est beau. Le pain de sucre, le corcovado, les montagnes, la plages. Rio, quand on y est, on se sent libre. Peut-être un peu moins lorsqu’on est dans les supermarchés qui eux sont bondés et bruyant. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quatrième constat : Mon estomac a apprécié le voyage. Le but de ce post, c’est de vous faire passer un message : Mange un (ou une dizaine de) churros à la confiture de lait !! Un peu partout dans les rues, vous pourrez trouver des vendeurs de churros, de popcorn, de tapioca, etc. Mais, si vous repartez de là sans avoir manger un churros à la confiture de lait vous avez raté votre vie. Je ne plaisante pas. Goutez moi ça.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Cinquième constat : Rio est le pays du sport et du culte de la beauté. Et oui, même si mon premier constat prouvait qu’aucun gêne ne rendait les brésiliennes plus belles que le reste du monde il faut bien avouer que le pays voue un culte à l’apparence. Dans la rue, on tombe nez à nez avec des publicités pour des cliniques de chirurgie, les salles de sports sont à chaque coins de rue et presque tout le monde arbore fièrement des tatouages. (Un peu étrange parfois, comme ce jeune homme avec une piste d’atterrissage d’helicopter tatouée…)

Mais parfois la réalité vient vous rappeler son existence en vous montrant qu’un autre Rio existe, comme ce SDF qui écumait la grande avenue de Copacabana en mangeant les restes de nourriture que les passants avaient fait tomber…

PS: Pour ceux qui  se demande où elle la cohérence entre les photos et le texte, ne cherchez pas, il n’y en a pas des masses !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s